Membre de l'ISTQB®

FR | EN
Le test logiciel : Un véritable nouveau métier !

La Qualité logicielle est au cœur de tout développement informatique.

La qualité du logiciel est devenue un enjeu majeur de tout développement informatique. Si aujourd'hui des normes et des bonnes pratiques existent, elles ne sont pas toujours connues des testeurs, ni de leur encadrement.

La qualité des logiciels génère un paradoxe. On sait que l’impact global sur le métier d’une anomalie détectée en production est cinq fois supérieur au coût d’une anomalie détectée en recette, et quinze fois supérieur à celui d’une anomalie détectée en conception.

Mais ces chiffres ne sont rien, comparés au coût de non-fonctionnement pour l’utilisateur et, globalement, pour l’activité de l’entreprise.

Pourtant, dans la majorité des projets, les 30 à 40% du budget attribués aux tests diminuent au fur et à mesure de l’avancement du projet quand celui-ci prend du retard, car il est quasi impossible de changer la date de mise en production.

Mais face à l’essor du nombre des projets et des utilisateurs, mettre en place une politique de test s’avère de plus en plus nécessaire.

Un certain nombre de points restent toutefois à améliorer en termes d’évaluation des risques, de stratégie, de préparation et de coordination des tests.

La nécessité de tester les logiciels de manière plus professionnelle nous conduit à mettre en oeuvre de nouvelles méthodes.

La maturité actuelle des sociétés autorise la mise en place de structures dédiées à la gestion des risques via des organisations et surtout des professionnels du test.

Ceux-ci visent à maintenir le référentiel du SI, à en vérifier chaque changement avant la mise en production, et à préparer l’exploitation en appliquant un processus de test structuré.


Texte extrait du 01 Informatique du 24/02/2006 de Michel Dussouchaud (Président de MadaSTQB & Gérant de Laytika).